L’Image transfigurée


L'Image transfigurée - titre et coffret

L’Image transfigurée – titre et coffret

En partenariat avec les éditions de la Diane Française, cette édition de L’Image transfigurée est présentée en feuilles sous coffret entoilé d’un format de 33 cm x 48 cm.

Cet ouvrage constitue pour Giuseppe Becca le résumé et le condensé de toute sa démarche plastique, de toute la réflexion qu’il a menée dans l’élaboration de son œuvre.

C’est sur le modèle de La Nuit transfigurée de Schönberg, que Giuseppe Becca imagine L’Image transfigurée, et chaque étape de sa démarche artistique est ponctuée par des textes critiques de Pierre Restany, René Berger, Rolando Bellini et Raphaël Monticelli.

Chaque exemplaire est illustré de dix sérigraphies originales réalisées par Pascal-Olivier Reynaud en collaboration avec Giuseppe Becca, toutes numérotées et signées par l’artiste.

L'Image transfigurée - Sérigraphie 2

L’Image transfigurée – Sérigraphie 2

L'Image transfigurée - Sérigraphie 1

L’Image transfigurée – Sérigraphie 1

L'Image transfigurée - Sérigraphie 3

L’Image transfigurée – Sérigraphie 3

L'Image transfigurée - Sérigraphie 4

L’Image transfigurée – Sérigraphie 4

L'Image transfigurée - Sérigraphie 5

L’Image transfigurée – Sérigraphie 5

L'Image transfigurée - Sérigraphie 6

L’Image transfigurée – Sérigraphie 6

La création des sérigraphies d’art :

Une collaboration avec l’artiste peintre Giuseppe Becca.

L’artiste me remet ses originaux, nous parlons ensemble de l’esprit de l’oeuvre et Giuseppe m’exprime ses souhaits et ses attentes de l’édition de chacunes des sérigraphies. J’ai toute latitude et confiance pour interpréter chaque original. Giuseppe Becca connait parfaitement la technique de la sérigraphie, ses atouts et ses limites.

En fonction de l’original j’ai réalisé chaque cadre d’impression suivant différentes modalité. Certains cadres ont été créés entièrement à la main, d’autres par insolation et donc report d’un typon (film transparent). Certains typons ont été fait à la main, d’autres par traitement numérique.

Cette édition d’art a demandée un très gros travail de recherche de couleurs, les oeuvres de Giuseppe Becca étant dans des tonalités subtiles de gris et d’ocres avec une gamme de transparence plus ou moins marquée. Un pigment argent fût également utilisé.

Laissez un commentaire